Accueil Atelier Les techniques Stages Les animations Contact

Les négatifs

Les positifs

Les tirages

Les chambres

 

 

 

Le collodion humide, inventé par Frederick Scott Archer en 1851, permet la réalisation de négatifs sur plaques de verre. Très utilisé entre 1851 et 1880, ce procédé a connu une grande popularité car il permettait d'obtenir des clichés d'une grande finesse et de rendre une gamme de gris très étendue.

Il présente toutefois un inconvénient majeur : le négatif doit être préparé, exposé, puis développé en un temps très court, car une fois sec, il devient insensible et donc impossible à développer.

Le gélatino-bromure d'argent est un procédé inventé par Richard Leach Maddox en 1871. Avec lui, la photographie entre définitivement dans l'ère industrielle. Il permet l'utilisation de plaques sèches.

 

Negatif